.

14/06/2010

    COMMUNIQUE  de l' Intersyndicale des Psychiatres Publics( IPP)
                             SPH     -      IDEPP


Suite aux diverses réunions que nous avons eu et suite au conseil du 10/6 réunissant les conseils du SPH et de l’IDEPP en formation commune intersyndicale des psychiatres publics, nous constatons qu’en l’absence de mesures spécifiques sur la psychiatrie, l’application de la loi HPST dans nos hôpitaux et secteur met en danger l’ensemble des dispositifs de la psychiatrie publique et notamment toute la psychiatrie de secteur. Le récent décret sur la CME ne fait qu’aggraver cette situation car dans les faits il risque d’éliminer les représentants des divers secteurs des CME. Dans ces conditions et tant qu’aucune mesure spécifique concernant la psychiatrie, malgré toutes les promesses qui nous ont été faites, n’est obtenue, l’Intersyndical des Psychiatres Publics, appelle à une mobilisation effective pour la rentrée de septembre avec un boycott envisagé des diverses instances de nos hôpitaux et un appel à la grève dans des conditions à déterminer dès le début septembre au niveau national et en tenant compte des possibilités locales. Par ailleurs, dès maintenant, sans attendre les consignes prévues pour la rentrée, pour des raisons symboliques évidentes, nous demandons aux collègues qui le pourraient - et bien évidemment en tenant compte des situations locales et en évitant tout acte pouvant porter préjudice au déroulement des carrières et défense des collègues - de boycotter les nouveaux directoires mis en place en tenant compte des réserves décrites ci-dessus.

Imprimer

Aucun commentaire:

Archives du blog