.

28/05/2010

mise en place des pôles: l'Igas préconise une évolution du management hospitalier
PARIS, 28 mai 2010 (APM) - L'Inspection générale des affaires sociales (Igas) a estimé qu'il fallait engager rapidement une deuxième étape dans l'organisation des pôles des établissements de santé et invite les directions hospitalières à revoir leurs méthodes de management, dans un rapport. Etabli par Hayet Zeggar et Guy Vallet, ce rapport a été demandé par la ministre de la santé en juillet 2009 pour faire le bilan de l'application de la nouvelle gouvernance hospitalière issue de la réforme de 2005. Il dresse un bilan critique de la mise en place des pôles (cf dépêche APM CONES001) et l'Igas considère qu'il faut désormais engager une deuxième étape de l'organisation polaire qui est actuellement à mi-chemin de l'objectif recherché. Cela suppose "à la fois, de clarifier les processus de décision à l'hôpital, de maintenir les grands équilibres sociaux et économiques par la réaffirmation de l'unité institutionnelle, et d'amener les équipes de direction à modifier en profondeur la vision de leur métier, leur positionnement et leur organisation". La mission considère que la poursuite de cette réforme est "essentiellement liée à l'évolution du management hospitalier au sein même des établissements" et l'édiction de nouveaux textes ne lui apparaît pas nécessaire. Elle pense qu'il faut "affirmer la responsabilité des pôles dans le pilotage médico-économique" et estime "urgent de revisiter le positionnement et les métiers des directions fonctionnelles et des directions de sites". "Il reste à engager un important travail d'acculturation de ces équipes, qui se conçoivent encore comme l'état-major de l'hôpital et qui manifestent parfois une grande méfiance à l'égard du corps médical en général. Si certaines réserves fortes à la délégation de gestion sont légitimes, beaucoup semblent reposer sur des réticences à voir leur coeur de métier redéployé dans les pôles", écrivent les auteurs du rapport. Ils pensent qu'un accompagnement de ces équipes, à l'instar de ce qui a été engagé vis-à-vis des médecins depuis 2005, est "indispensable". L'Igas recommande aux établissements de "définir et de faire connaître la ligne managériale dans l'établissement, les rôles et les positionnements de l'encadrement et les circuits de décision". Ces actions doivent permettre "d'introduire une ligne de commandement claire sans bouleverser les équilibres de l'organisation hospitalière". Pour coordonner les pôles et organiser leurs relations, l'Igas encourage la diffusion de la culture institutionnelle au sein des équipes de pôle par l'association de leurs responsables aux instances décisionnelles de l'établissement et par la production d'outils resituant leur intervention dans le cadre de celle de l'hôpital. Dans l'organisation des pôles, l'Igas encourage les directions à veiller "au respect des grands équilibres de l'institution en conservant un dialogue social centralisé, en ne poussant pas la mutualisation des équipes soignantes au-delà de ce qui est socialement soutenable". Elle considère que le transfert "inéluctable" de l'autorité hiérarchique sur les personnels soignants des directions des soins aux chefs de pôle doit être remis à une étape ultérieure. REVISITER LE POSITIONNEMENT DES EQUIPES DE DIRECTION Pour remédier aux réticences des directions fonctionnelles et des équipes de direction aux délégations de gestion, l'Igas suggère aux autorités de santé de réaffirmer auprès des équipes de direction "le caractère irréversible de la dynamique polaire". Il est suggéré d'identifier précisément les zones de risques des délégations de gestion, d'organiser les alertes en conséquences et de prévoir les cas de recentralisation. Les directions sont invitées à engager "un travail d'identification précise des compétences et des moyens à déléguer" et à inscrire ces objectifs dans les fiches annuelles d'évaluation. Elles devront "définir et respecter le calendrier de délégation" et "redéfinir les contours de l'équipe de direction en fonction de l'organisation polaire". L'Igas encourage le ministère de la santé à accompagner les équipes de direction dans l'évolution de leur positionnement par des formations. (Le rapport de l'Igas est consultable sur le site de la Documentation française: lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/104000246/0000.pdf) co/ab/APM polsan






Imprimer

Aucun commentaire:

Archives du blog