.

20/10/2010

Motion votée par le Collège Médical de l’EPS Barthélémy-Durand le 18 octobre 2010.


Le Collège Médical de l’EPS BARTHELEMY DURAND, réuni dans sa séance ordinaire le 18 octobre 2010, rejoint  la coordination des psychiatres d’Ile de France sur les points suivants :
Ils ne peuvent  accepter les dérives actuelles de la politique sécuritaire face à la psychiatrie, et notamment les éléments inacceptables du projet de loi  réformant la loi de 1990.
Ils s’élèvent contre l’application aveugle de la loi HPST dans notre discipline sans mesure spécifique à la psychiatrie.
Ils souhaitent notamment que soit précisé :
-       Que le Secteur demeure l’entité de base réglementaire de la psychiatrie publique
-       Que soit reconnue une territorialité spécifique à la psychiatrie
-       Que soit préservé un budget spécifique à cette discipline
-       Que soient prises en compte des modalités particulières quant aux nominations des psychiatres des hôpitaux.
Ils s’insurgent contre les dérives autoritaires de certaines administrations  locales qui cherchent à discréditer le corps médical de l’institution hospitalière et à détruire le secteur.
Ils exigent  que les décisions importantes concernant la gestion médicale de l’hôpital ne puissent se faire contre l’avis du corps médical.
Le collège médical de l’EPS BARTHELEMY DURAND mandate le Dr SALMI et le Dr PAVELKA pour le représenter dans le cadre de la coordination des psychiatres publics d’Ile de France, charge à eux de faire retour des thématiques abordées au collège médical lors de ses réunions mensuelles.

Aucun commentaire:

Archives du blog