.

09/09/2011

annonce n° 56



 poste d'Assistant Spécialiste créé en 2003 dans le cadre d'un partenariat entre le CHU de Bicêtre et l'EPS Paul Guiraud-Villejuif (PGV) avec, pour mission principale, de participation à l'accueil des urgences psychiatriques du SAU de Bicêtre. Il s'agit d'un poste inter-sectoriel, rattaché au service du Dr Lansalot (secteur 94G14, GH PGV).


Missions de l'assistant spécialiste (AS) :

1.      Participation à l'accueil des urgences psychiatriques du SAU de Bicêtre par :
·       L'accueil des consultants aux urgence et, le matin, l'examen des patients admis aux lits-portes (suicidants, notamment) :
-        L'AS consacre, pour cette mission, 5 à 6 demi-journées par semaine, du lundi au vendredi.
-        L'établissement du tableau prévisionnel des présences assurant cette permanence des soins est de la responsabilité du service de psychiatrie du CHU de Bicêtre (Pr Hardy). Ce tableau est complété trimestriellement par l'ensemble des seniors participant à la continuité des soins ;
·       Participation aux gardes de psychiatrie du SAU de Bicêtre : la liste prévisionnelle des gardes est de la responsabilité du service de psychiatrie du CHU de Bicêtre ; elle est établie trimestriellement ;

2.      Coordination de l'activité des psychiatres d'urgence avec celle des infirmières psychiatriques intervenant au SAU de Bicêtre : cette coordination se fait au fil des activités quotidiennes et lors des réunions inter-équipes (hebdomadaires, au CMP du Kremlin-Bicêtre, et mensuelles, dans le service HU avec les praticiens de ce service).

3.      Participation à la continuité des soins avec l'aval des urgences :
·       Participation aux activités de consultation de post-urgence :
-        Elles ont lieu au CMP du Kremlin-Bicêtre et/ou à la consultation du service de psychiatrie HU.
-        Elles visent à assurer transitoirement la continuité des soins (1 à 3 consultations par semaine) pour des patients  vus aux urgences et en attente d'un relais en ville.
·       Organisation de la coordination avec les secteurs du bassin de vie du SAU (94G11, 94G12, 94G13, 94G15, 94G17), notamment de l'adressage de la liste des patients de chaque secteur vus aux urgences.
·       Participation à la coordination avec les médecins de ville (réseau Depsud) :
Il s'agit notamment de la prise en charge des suicidants du CHU de Bicêtre, fondée sur un protocole de recontact téléphonique des patients et d’un coopération avec les médecins d’aval. Elle implique le réseau de santé mentale Depsud, les infirmières psychiatriques et les psychiatres des urgences.

4.      Participation, le cas échéant, aux activités hospitalo-universitaires du service de psychiatrie de Bicêtre : réunions de formation, enseignement sur les urgences psychiatriques - suicidologie, activités de recherche et de publication (en matière de suicidologie, notamment).

5.      Rédaction d'un rapport d'activité annuel.

Aucun commentaire:

Archives du blog