.

14/03/2012

dépèche APM du 14/04/2012


PARIS, 13 mars 2012 (APM) - Trois syndicats d'étudiants et d'internes en médecine ont dévoilé mardi 15 propositions à l'intention des candidats à l'élection présidentielle, portant sur l'amélioration de leur conditions de formation et sur l'attrait de l'exercice libéral de la médecine générale.


Dans un communiqué commun, l'Association nationale des étudiants en médecine de France (Anemf), l'Intersyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale (Isnar-IMG) et l'Intersyndicat national des internes des hôpitaux (Isnih) interpellent les candidats sur 15 "propositions prioritaires" pour le prochain quinquennat.

Ces propositions sont les suivantes:

- Assurer pérennité et visibilité aux mesures incitatives à l'installation des jeunes médecins
- Mettre en adéquation les effectifs d'étudiants et d'internes avec les capacités de formation
- En cas d'erreur ou de faute médicale imputable au non respect du repos de sécurité dans le cadre des gardes des internes, faire peser la responsabilité sur le chef d'établissement ou le médecin encadrant
- Encadrer juridiquement les astreintes effectuées par les internes dans les hôpitaux
- Associer systématiquement les syndicats représentatifs des jeunes médecins aux négociations conventionnelles avec l'assurance maladie
- Assurer un financement unique des postes d'externes et d'internes
- Indexer les émoluments des étudiants et internes sur l'inflation
- Assurer l'effectivité du stage ambulatoire en médecine générale pendant le deuxième cycle des études
- Enseigner la coopération interprofessionnelle dès la formation médicale initiale
- Mettre en place un enseignement à la gestion de l'entreprise médicale
- Assurer la diversité des terrains de stages correspondant aux divers modes d'exercice
- Améliorer le logement et l'aide au transport pour favoriser les stages en zones sous-dotées
- Réformer les épreuves classantes nationales (ECN) en diversifiant les examens
- Assurer une meilleure visibilité aux carrières universitaires et à leurs débouchés
- Réfléchir à une évolution des statuts pour les internes et étudiants en situation de maladie grave ou de handicap

Les propositions sont développées dans un document de 54 pages rassemblant plusieurs plate-formes des syndicats élaborées depuis 2011.

vg/so/APM polsan

Aucun commentaire:

Archives du blog