.

07/09/2012

dépèche APM du 07/09/12

SUJET : HOPITAL CLINIQUE ESPIC MINISTERE-SANTE FINANCES T2A URGENCES SOINS DE VILLE PLFSS


T2A, urgences,...: Marisol Touraine veut restaurer la confiance entre le politique et l'hôpital

PARIS, 7 septembre 2012 (APM) - Marisol Touraine a annoncé vendredi son souhait de "restaurer la confiance entre les responsables politiques et le monde hospitalier", lors de la présentation du pacte qu'elle veut établir pour l'hôpital.

"La confiance entre le politique et l'hôpital public" fait partie des "trois piliers" sur lesquels se fondera le pacte qui sera conclu avec "l'ensemble des personnels hospitaliers", a indiqué la ministre.

Observant qu'une "défiance" s'est installée depuis "de trop nombreuses années" entre les pouvoirs publics et le personnel hospitalier, Marisol Touraine a assuré aux responsables hospitaliers présents vendredi au ministère qu'elle était "viscéralement attachée aux valeurs du service public hospitalier".

"Consacrer les valeurs du service public, c'est dire que l'hôpital n'est pas une entreprise", a-t-elle précisé.

Comme elle l'avait annoncé en mai lors de l'inauguration du salon Hôpital expo, elle a confirmé que le "service public hospitalier" serait "réinscrit dans la loi dès cette année".

"C'est ainsi que, dès le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2013, sera mis un terme à la convergence tarifaire" intersectorielle, a-t-elle expliqué.

Sur les missions de service public, elle a précisé qu'elle ne contestait pas que les établissements sanitaires privés en effectuaient certaines. La différence est que l'hôpital "les assure toutes", a-t-elle lancé.

OPERATION TRANSPARENCE SUR LA T2A

Outre la suppression de la convergence tarifaire, le ministère prendra des mesures pour "compléter" la tarification à l'activité (T2A) afin que cet outil "technique et politique" favorise "la justice, l'efficience, la qualité et la transparence", notamment en finançant davantage la prise en charge des publics "vulnérables".


Marisol Touraine a annoncé qu'elle lancera une opération "transparence et qualité" qui concernera les règles de financement et qui "permettra aux fédérations de connaître les règles du jeu".

"Une instance de concertation ouverte aux acteurs du monde hospitalier sera mise en place pour coordonner la réforme de la T2A, afin de concrétiser cet important changement dès janvier 2013", a-t-elle précisé.

La ministre a ajouté qu'au-delà des changements apportés à la tarification, elle souhaitait "sécuriser le financement de l'hôpital". La prise d'un arrêté en août "soulageant la trésorerie des établissements" (cf APM CBPHK001) participe à cet objectif, a-t-elle observé.

Elle a affirmé sa volonté de réorganiser le financement de la recherche pour le rendre "plus lisible". "Le processus a commencé avec le lancement d'un appel d'offres commun entre l'Agence nationale de la recherche (ANR) et la direction générale de l'offre de soins (DGOS) pour la recherche translationnelle", a-t-elle précisé.

REORGANISATION DES URGENCES: PREMIERE REUNION LE 16 OCTOBRE

Estimant par ailleurs que l'hôpital devait "trouver sa juste place dans le parcours de soins du patient", Marisol Touraine a annoncé l'organisation d'une concertation sur la réorganisation des services d'urgence, qui donnera lieu à une première réunion mardi 16 octobre.

"Je veux en finir avec les délais d'attente interminables et l'empilement des patients dans les couloirs" que l'on voit dans certains établissements, a-t-elle affirmé.

La réflexion portera sur l'amont et les liens avec les médecins de ville, et sur l'aval, sur l'introduction de "nouvelles fonctions à l'hôpital", comme celle de "gestionnaires de lits", a-t-elle précisé.

san/eh/APM polsan
redaction@apmnews.com

SNPI7002 07/09/2012 14:39 ACTU

©1989-2012 APM International.

Aucun commentaire:

Archives du blog