.

07/09/2012

dépèche APM du 07/09/12

SUJET : HOPITAL CLINIQUE ESPIC PLANIFICATION MINISTERE-SANTE


Marisol Touraine présentera prochainement sa "stratégie nationale de santé"

PARIS, 7 septembre 2012 (APM) - La ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, a annoncé vendredi qu'elle présenterait "dans les prochaines semaines" la "stratégie nationale de santé" du gouvernement.

Marisol Touraine a fait cette annonce lors de la présentation du pacte de confiance qu'elle veut établir pour l'hôpital, lors d'un discours prononcé devant un parterre de représentants du monde de la santé réunis au ministère.

Annoncée début juillet par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, lors de son discours de politique générale (cf APM HMPG3003), cette stratégie portera en particulier sur l'accès aux soins, l'organisation du système de soins et la médecine de proximité, a-t-elle précisé.

Elle pourra donner lieu à des mesures législatives qui seront inscrites dans une "grande loi d'accès aux soins".

Parmi les mesures qui figureront dans le programme gouvernemental, figureront des "dispositifs d'exception", c'est-à-dire des "mécanismes de financement", pour "renforcer à court terme les ressources médicales" des territoires désertifiés.

La ministre a également évoqué la nécessité de prendre des mesures pour l'encadrement des dépassements d'honoraires et l'accès aux soins d'urgence.

Sur les dépassements d'honoraires, Marisol Touraine a réaffirmé que si les négociations entamées mercredi ne débouchaient pas, elle passera par la loi. "Mais ce n'est pas ce que je souhaite", a-t-elle répété.

Sur l'accès aux soins d'urgence en moins de 30 minutes, elle a confirmé que les "premières réalisations" interviendront en 2013. Des solutions ont été identifiées ces derniers mois, a-t-elle précisé en citant la création d'antennes de Smur, le transport héliporté et les médecins correspondants de Samu.

Ces dernières mesures figureront dans le projet de loi de financement pour la sécurité sociale (PLFSS) pour 2013, indique le ministère dans un communiqué.

"Permettre à chacun de se soigner, c'est considérer la santé comme un bien public et pas comme un marché", a insisté Marisol Touraine.

L'objectif général est de renforcer "la confiance des Français dans leur système de soins", a-t-elle souligné en indiquant qu'il s'agissait d'un des trois "piliers" du "pacte de confiance" qu'elle veut établir avec le personnel hospitalier.

Ce pacte se fondera sur deux autres piliers: "la confiance entre les responsables politiques et les personnels du monde hospitalier" (cf APM SNPI7002) et "la confiance au sein même de l'hôpital public".

san/eh/APM polsan
redaction@apmnews.com

SNPI7001 07/09/2012 14:32 ACTU

©1989-2012 APM International.


Aucun commentaire:

Archives du blog