.

03/10/2012

Congrés à Dijon le 28 Novembre 2012

« MÉDECINE GÉNÉRALE ET PSYCHIATRIE : DES CONSTATS À L’ACTION »

Les troubles psychiatriques représentent la seconde cause de morbidité dans le monde,
après les maladies cardiovasculaires, avec une prévalence de 15 et 30% dans les pays industrialisés.
Parmi les défis à relever, l’OMS insiste à de très nombreuses reprises sur l’importance de délivrer des
soins de santé mentale intégrés dans la communauté, au plus grand nombre et au plus près des
besoins des personnes. Le premier recours en santé mentale pose la question de la coopération entre
les soins de santé primaires, et en particulier la médecine générale, et les services spécialisés en
psychiatrie (secteurs de psychiatrie publique, psychiatrie libérale et privée).
Les différentes études confirment que le médecin généraliste est le premier recours lorsqu’une
personne ou l’un de ses proches est confronté à un problème de santé mentale.
L’OMS en a pris conscience et a fait des soins de santé primaires une priorité dans l’accès aux soins en
santé mentale quand ils existent. Dans la plupart des pays de l’Europe, les médecins généralistes et les
autres personnels de soins de santé primaires constituent aussi la première et principale source d’aide
pour les personnes atteintes de problèmes de santé mentale courants. Et en France ?
En France, les portes d’accès aux soins sont multiples et peu coordonnées. Elles ne garantissent pas
des réponses adéquates et graduées. Les acteurs de santé et la psychiatrie ont un rôle évident à
remplir pour améliorer cet état de fait. C’est dans ce contexte qu’une recherche action a été réalisée
par le CH La Chartreuse de Dijon et le CCOMS de Lille, afin de mieux analyser les perceptions et les
attentes des médecins généralistes vis-à-vis de l’offre de soins en psychiatrie.
101 secteurs ont interrogé les médecins généralistes de leur territoire, 2076 médecins généralistes ont
répondu. Les résultats de cette enquête seront débattus durant cette journée. Ils mettent en évidence
que les écueils et difficultés sont récurrents depuis bientôt un demi-siècle. Pour ne pas être
incantatoire, cette journée d’étude devra amener des propositions concrètes afin de rendre efficiente
et réelle les coopérations dans la perspective de soins partagés et de prévention.
Localisation : Salle Camille Claudel
4, Rue Camille Claudel - 21000 DIJON
Accès :
- Voiture : A 331 / A 39 / N 274 / D70
- Tram : ligne T1 en direction de "Quétigny -
Quétigny Centre" / arrêt "Dijon - Grésilles"
INFORMATIONS PRATIQUES
AVEC LE SOUTIEN DE
CH La Chartreuse - Service Communication - septembre 2012
CONTACTS
CMP « Marco Cavallo »
2 bis route de Dijon - 21600 LONGVIC
Jean-Pierre FRELING
jean-pierre.freling@chs-chartreuse.fr
Tél : 03 80 66 05 84
Journée d’étude CCOMS / MNASM / CH La Chartreuse

Aucun commentaire:

Archives du blog