.

18/11/2014

Communiqué commun CMH, INPH et SNAM-­‐HP

Rupture des rencontres avec la DGOS
Paris, le 17 novembre 2014

Les intersyndicales avaient lancé un préavis de grève pour le 14 Octobre. Ce préavis portait sur le rééquilibrage de la gouvernance hospitalière et la crise démaographique. Lors de contacts entre les intersyndicales et le Ministère, lors du discours de la Ministre au CHS Sainte Anne , lors d'une réunionavec la DGOS, avec le cabinet et enfin avec la ministre elle -même, le 09 Octobre , des promesses très précises nous ont été faites:
- rééquilibrage substantiel dans la gouvernance hospitalière (chefferie de pôle, rétablissement des services, réglement intérieur de la CME, directoire,...)
- des mesures urgentes concernant la crise démographique 2015/2020 des médecins hospitaliers
- deux mesures spécifiques concernant la psychiatrie : nomination des chefs de secteurs, possibilité pour les CH de faire partie de plusieurs GHY, outre des mesures d"urgences 2015/2020
Devant ces avancées et ces promesses , les i,etrsyndicales soussignées , la CMH, l 'INPH et SNAM-HP ont levé leur avis de grève , malgré les réserves de leurs mandants.
Depuis près d'un mois et demi , aucune mesure concrète, aucune information substantielle malgrè nos demandes , aucun suivi,aucune négociation et aucune mesure concrète n'ont été énoncées.
Devant l'absence de réponse sérieuse lors de la réunion du 17 Novembre et tout en réaffirmant notre attachement aux points déjà obtenus "en principe" auprès de la ministre, les intersyndycales soussignées ont décider de suspendre les rencontre avec la DGOS devenues sans objet en l'absence d'information sérieuse sur les avancées obtenues début Octobre,  et demandons donc à être reçus sans délai par la Ministre.


CMH Norbert Skurnik
INPH Rachel Bocher
SNAM-­‐HP Sadek Béloucif

Aucun commentaire:

Archives du blog